Articles

LA HAVANE, 14 Juine (AFP)  Sa splendide Ford décapotable de 1934 rouge et blanche brille au soleil, mais aucun touriste ne monte dedans : pour Esteban Estrada, la récente interdiction aux bateaux de croisière américains de venir à La Havane le laisse pratiquement sans travail.

Lire la suite