Meliá rouvrira 18 hôtels à Cuba en novembre

LA HAVANE, 21 sept. Les hôtels Meliá Habana, Tryp Habana Libre (dans la capitale cubaine) et d’autres situés dans la station balnéaire de Varadero (Matanzas),

les provinces de Cienfuegos, Holguín et les clés ouvriront leurs portes après des mois de fermeture au public en raison des restrictions de la pandémie, a rapporté la société sur Twitter. Ceux-ci seront intégrés à ceux qui fournissent des services aujourd’hui, ajoute l’information.

Dans son rapport de gestion 2020, Meliá a expliqué que, sur les 35 hôtels à Cuba avec 14.781 chambres qu’elle avait dans son portefeuille fin 2019, elle comptait fin 2020, 32 établissements et 13.916 chambres.

Selon leurs comptes, les revenus obtenus à Cuba ont chuté de 84 % en 2020 et 60 % de ses hôtels sont restés fermés une grande partie de l’année en raison de la pandémie.

Des sociétés étrangères exploitent la plupart des hôtels d’État à Cuba par le biais de contrats de gestion. Les espagnols Meliá, Iberostar et Barceló gèrent 70 % des chambres de l’île.

Cuba prévoit une réouverture progressive de ses frontières à partir du 15 novembre, date à laquelle elle s’attend à ce que plus de 90 % de ses 11,2 millions d’habitants aient reçu le calendrier en trois doses de vaccins anticovid créé par les institutions scientifiques de l’île.

Le pays des Caraïbes a suspendu les vols commerciaux et vols affrétés en avril 2020 pour arrêter l’expansion du coronavirus et en octobre de la même année, il a rouvert les aéroports, mais avec une réduction minimale des vols en provenance des États-Unis, du Mexique, du Panama, des Bahamas, d’Haïti, de la République Dominicaine et Colombie.

Avant la pandémie, le tourisme représentait la deuxième source officielle de revenus en devises à Cuba, derrière la vente de services professionnels à l’étranger, et représentait environ 10 % du produit intérieur brut.

Cuba a reçu 225.417 touristes et voyageurs étrangers de janvier à mai, soit près de deux millions de moins qu’au cours de la même période de 2020, selon l’Office national des statistiques et de l’information.

Source : Hosteltur