Les gardes-côtes américains abandonnent leurs recherches de 10 migrants cubains

LA HAVANE, 30 mai (AFP)  Les gardes-côtes américains ont annoncé dimanche avoir abandonné leurs recherches de 10 Cubains portés disparus jeudi en mer,

alors qu’ils tentaient de rejoindre la côte de la Floride, après avoir récupéré les corps sans vie de deux autres migrants.

Les agents «ont cherché en permanence au cours des trois derniers jours, essayant de localiser les 10 personnes portées disparues», a déclaré Adam Chamie, commandant des gardes-côtes du secteur de Key West, dans un communiqué où il précise avoir suspendu les recherches samedi soir.

Un groupe de huit migrants cubains a été secouru en mer jeudi après-midi par les gardes-côtes, tandis les corps de deux autres migrants ont été récupérés le même soir.

Les survivants ont déclaré que le bateau dans lequel ils voyageaient était parti dimanche dernier du port de Mariel, à Cuba, en direction de la côte de la Floride, mais que mercredi soir, il avait chaviré à environ 25 kilomètres au sud de Key West et que 10 de leurs compagnons avaient disparu.

Des agents des garde-côtes, de la marine américaine et de l’agence des douanes et de la protection des frontières ont effectué plusieurs recherches par voie aérienne et maritime dans une zone d’environ 14 200 km carrés, selon le communiqué.

Les migrants partant de Cuba prennent souvent la mer dans des embarcations précaires, ne convenant pas à la traversée du détroit de Floride.

Un autre bateau a notamment chaviré en mars dernier avec une vingtaine de personnes à bord, dont deux enfants, près des Bahamas. Seules 12 personnes ont été retrouvées vivantes.

Compte tenu de la grave crise économique que traverse Cuba, l’île connaît une forte augmentation du nombre de départ d’embarcations vers les États-Unis.

Au cours des huit derniers mois seulement, les gardes-côtes américains ont intercepté 298 migrants cubains contre 49 au cours de l’année fiscale (octobre à septembre) 2020.