Les entreprises privées de Cuba sont autorisées à exporter et importer

HAVANE, 22 juil. (PL) Le gouvernement cubain facilite les exportations et les importations vers les entreprises non étatiques afin de stimuler le commerce et l’économie du pays, ont annoncé mercredi des sources officielle.La directrice générale du commerce extérieur au ministère du Commerce extérieur et des Investissements étrangers (MINCEX), Vivian Herrera, a déclaré que 382 entreprises non étatiques cubaines, dont 290 liées à l’agriculture, souhaitaient exporter leurs produits.

À cet effet, 36 entreprises ont été choisies pour faciliter les exportations et les importations d’entreprises non étatiques, une mesure récemment annoncée par le gouvernement pour stimuler l’économie du pays.

Elle a dit que les travailleurs indépendants et les producteurs privés peuvent exporter par l’intermédiaire de ces entreprises, car ils ont l’expérience nécessaire pour de tels contacts.

Herrera a souligné que les entreprises privées peuvent établir des contacts et identifier les clients par elles-mêmes; et ces entreprises ont les moyens de s’enquérir des éléments indispensables à l’exportation, comme les risques de recouvrement, entre autres.

La responsable a déclaré que l’idée est de rendre ces exportations et importations aussi viables que possible, pour lesquelles les entreprises privées ne seront facturées que les marges commerciales habituelles, y compris les dépenses de transport, les tarifs et autres services fréquents en fonction du type de transaction, a-t-elle souligné. .

Les entreprises privées doivent avoir un compte bancaire en monnaie convertible gratuite (FCC) ou en pesos cubains convertibles (CUC) pour lancer une transaction via ces entreprises.