Habaneros comienzan a celebrar derrota de Donald Trump

 LA HAVANE, 7 novembre  «Il est parti» est une phrase qui se répand désormais de voix en voix dans cette capitale, où les habitants expriment leur réaction à la défaite électorale annoncée du président Donald Trump aux élections du pays voisin du nord. Cela semble le prélude à plus d’une célébration parmi 11 millions de Cubains auxquels la politique du président actuel a imposé des punitions qui ont tout empêché, des réunions de famille à l’envoi de fonds au milieu de la pandémie Covid-19.

Dubier Alfonso, un petit homme d’affaires privé du quartier Cerro, a déclaré à Prensa Latina que cela valait la peine d’attendre la défaite de Trump.

“C’est que la campagne Biden a promis de reprendre les relations, ce qui est bon pour les deux pays et pour le secteur privé à Cuba”, a-t-il déclaré. Miguel Achemendi, un transporteur privé, s’est dit satisfait du résultat électoral aux États-Unis.

J’espère que les bateaux de croisière et les touristes reviendront, pour encourager le secteur et les visites de La Havane dans les «almendrones», a-t-il déclaré en référence aux vieilles voitures de fabrication américaine qui circulent dans cette ville.

Thais Alfonso, qui travaille dans une agence de tourisme, a également exprimé sa satisfaction face à cette nouvelle. Nous sommes presque sans travail entre la pandémie et les interdictions de Donald Trump, a-t-il souligné. Pendant ce temps, les opérateurs du marché de San José, dans la baie de La Havane, où se concentrent les vendeurs d’artisanat cubain, commencent à se préparer pour des jours meilleurs.

Ici à La Havane, les Cubains apprennent la victoire de Joe Biden via les chaînes internationales Telesur et Russia Today, mais “ Radio Bemba ”, comme l’appelle la communication populaire ici, se déchaîne avec une nouvelle qu’ils commencent déjà à célébrer dans les foyers et quartiers touchés par le resserrement du blocus décidé par le président sortant, celui qui a «quitté», Donald Trump.