Cuban Wushu school celebrates 25th anniversary

LA HAVANE, 26 octobre (Xinhua) L’école cubaine de Wushu et Qigong a célébré samedi soir son 25e anniversaire avec une démonstration massive d’arts martiaux chinois dans son lieu populaire de China Town à La Havane.Pendant la célébration, un tonnerre d’applaudissements a envahi l’air alors que les étudiants portant des masques faciaux exécutaient différents mouvements de Qigong et la danse traditionnelle du lion chinois.

«Nous avons travaillé très dur au cours des trois dernières décennies pour que ce rêve devienne réalité grâce aux efforts de nombreuses personnes. L’école a fait sa part pour continuer à diffuser la culture chinoise parmi les Cubains», a déclaré Roberto Vargas Lee, directeur et fondateur de l’école.

Vargas Lee a déclaré que la pratique des arts martiaux chinois sur l’île s’est étendue à l’extérieur de La Havane, aidant les gens à améliorer leur santé et à trouver une nouvelle façon d’être en harmonie avec la nature.

L’école cubaine de Wushu a été fondée en 1995 pour promouvoir les valeurs et les principes de la culture traditionnelle chinoise et offrir aux personnes de différents âges une variété de bienfaits pour la santé.

«C’est un héritage de nos ancêtres que nous continuerons de partager pour les décennies à venir», a-t-il ajouté.

L’école a récemment rouvert après avoir été fermée pendant sept mois en raison de la pandémie de COVID-19. Il compte aujourd’hui plus de 8 000 étudiants, dont 2 500 à La Havane.

Alors que la pratique du Wushu et du Qigong sur l’île continue de gagner du terrain chez les enfants et les jeunes inspirés par les films d’arts martiaux chinois, les seniors trouvent également à l’école un moyen productif de passer leur temps libre.

Parmi eux, Ana Lee, 88 ans, la mère du directeur de l’école. “J’ai appris beaucoup de choses à mon fils sur les arts martiaux chinois et maintenant il partage ses connaissances avec des milliers de personnes dans tout le pays. C’est un cycle sans fin”, a déclaré l’octogénaire, qui a également participé à la manifestation dans le centre de La Havane.

L’une des attractions de l’exposition d’arts martiaux était la performance de dizaines d’enfants et d’adolescents se déplaçant en parfaite harmonie au rythme de la musique traditionnelle chinoise et des chants cubains.

Le fils du directeur de l’école, Hailong Vargas, 12 ans, était l’un d’eux. “J’ai commencé à pratiquer les arts martiaux chinois à l’âge de quatre ans”, a déclaré le garçon. “Mon père est mon modèle. Quand je deviendrai adulte, je veux être le directeur de l’école.”

A l’occasion de son 25e anniversaire, l’école a été reconnue par les organisations sociales et les autorités locales.

S’adressant à l’auditoire, le sous-gouverneur de La Havane, Luis Carlos Gongora, a déclaré que l’école avait travaillé comme un pont entre les peuples chinois et cubain en diffusant la culture chinoise, les arts martiaux et la santé de génération en génération.

«L’école a eu un impact énorme sur l’éducation, sur la formation des jeunes générations et sur l’amélioration des conditions de santé des personnes vivant dans les environs de China Town à La Havane», a-t-il déclaré. “C’est une preuve claire des relations solides entre Cuba et la Chine.”