Le président Diaz-Canel déclare qu’ »en aucun cas », il n’allait participer au Sommet des Amériques à Los Angeles

Le président Diaz-Canel déclare qu' »en aucun cas », il n’allait participer au Sommet des Amériques à Los Angeles

LA HAVANE, 28 mai Le président cubain Miguel Díaz-Canel a annoncé jeudi qu’il ne participera « en aucun cas » au Sommet des Amériques, qui se tiendra du 8 au 10 juin dans la ville américaine de Los Angeles, et a déclaré que les États-Unis « ont conçu dès le début » que « ce sommet ne serait pas inclusif ».

« Je peux vous assurer qu’en aucun cas je n’y assisterai. Comme cela a toujours été le cas par le passé, la voix de Cuba sera entendue au 9e Sommet des Amériques », a déclaré le dirigeant cubain dans une série de messages publiés sur son compte Twitter officiel.

Il a accusé les États-Unis d’avoir « l’intention » d’ »exclure plusieurs pays, dont Cuba, malgré la forte demande régionale de mettre fin aux exclusions ». « Il est également connu que les États-Unis ont déployé des efforts intenses et exercé des pressions brutales afin de démobiliser les demandes justes et fortes de la majorité des pays de la région pour que le sommet soit inclusif », a-t-il déclaré.

« Nous apprécions la position courageuse et digne des pays qui ont élevé leur voix contre les exclusions. Nous partageons la position des dirigeants de la région qui ont fermement exigé que tout le monde soit invité sur un pied d’égalité », a déclaré M. Díaz-Canel.

Le gouvernement américain a annoncé au début du mois que Cuba, le Nicaragua et le Venezuela ne seraient pas invités au sommet de Los Angeles, au motif qu’ils ne sont pas des nations démocratiques – mais Haiti n’a pas non plus un gouvernement démocratique et légitime -.

« Les pays dont les actions ne respectent pas la démocratie ne recevront pas d’invitations », a déclaré le sous-secrétaire d’État à l’hémisphère occidental, Brian Nichols.