La llegada de viajeros y turistas internacionales a Cuba cae un 75% en 2021

LA HAVANE, 21 Nov. Cuba a perçu une baisse drastique du nombre de voyageurs cette année, lorsque 319 852 voyageurs ont été reçus jusqu’en octobre, ce qui ne représente que 25,6% par rapport à la même période en 2020.Selon le dernier rapport de l’Office national des statistiques et de l’information (ONEI), de janvier à octobre, le pays a reçu 927 655 voyageurs en moins.

De même, le nombre de visiteurs étrangers a baissé de près de 80 %. Au cours des 10 premiers mois de l’année, 203 806 sont arrivés sur l’île, ce qui représente 20,5% et 789 212 visiteurs de moins qu’à la même période de l’année précédente.

Le plus grand pays émetteur de voyageurs cette année a été la Russie, qui a augmenté le flux vers l’île de 63 562 en 2020 à 121 949, a confirmé l’ONEI.

La communauté cubaine à l’étranger a réduit ses voyages dans le pays, de 107 301 à 21 493 ; mais la pire baisse du flux de voyageurs a été au Canada, considéré jusqu’à l’an dernier comme l’un des plus gros émetteurs de touristes vers la plus grande des Antilles.

Bien qu’en 2020 et malgré la pandémie de COVID-19, 404 921 Canadiens soient arrivés à Cuba, cette année, le chiffre n’était que de 14 618.

Viennent ensuite l’Espagne, l’Allemagne, les Philippines et l’Italie, avec des chiffres nettement inférieurs à ceux de l’année dernière.

Le scénario était déjà compliqué pour le tourisme à Cuba depuis 2020, lorsque seulement 1 085 920 touristes sont arrivés à Cuba, enregistrant une baisse de 74,6% par rapport au chiffre de 2019.

Encouragé par la pandémie, il s’agit du pire résultat de la série historique publiée par l’ONEI depuis les années 90 du siècle dernier lorsque le phénomène touristique a commencé sur l’île. Cette année, il a même dépassé ce résultat négatif.

La mayor parte de la actividad registrada en 2020 tuvo lugar en los primeros tres meses del año, antes del inicio de la crisis sanitaria, y posteriormente se reactivó la demanda en los meses de noviembre y diciembre, que representan la primera parte de la temporada alta aux Caraïbes.

Cependant, le gouvernement de l’île a de nouveau restreint le trafic dans les aéroports et institué des mesures sanitaires telles que des quarantaines, qui, en raison de périodes coûteuses et prolongées, ont découragé les voyages.

Cuba avait reçu un million de voyageurs de moins au premier semestre 2021 que l’année dernière, lorsque la baisse du tourisme due au COVID-19 était alarmante.

Maintenant, le régime cubain, coincé dans une crise économique sans précédent au cours des dernières décennies, a affirmé qu’il tentera de plusieurs manières de récupérer une partie de ce qui a été perdu, en encourageant l’activité touristique dans des destinations telles que Varadero, Cayo Coco, Cayo Santa María et Cayo Largo .