L’Angleterre remercie Cuba d’avoir accueilli le paquebot de croisière affecté par le Coronavirus

LA HAVANE, 18 Mars Le chancelier du Royaume-Uni, Dominic Raab, a remercié mardi le gouvernement cubain…de permettre l’amarrage d’un paquebot de croisière britannique affecté par le Covid-19, et d’aider au rapatriement de ses passagers et de son équipage.

Mardi 17 mars 2020 ((rezonodwes.com))–« J’ai parlé deux fois ce week-end avec le ministre cubain des Affaires Étrangères et nous sommes très reconnaissants au gouvernement cubain d’avoir permis cette opération rapidement et de son étroite coopération pour en assurer le succès« , a déclaré Raab mardi devant le Parlement britannique.

Le chef de la diplomatie britannique a évoqué le cas du MS Braemar, un paquebot de croisière exploité par la société Fred Olsen Cruise Line, à qui plusieurs pays des Caraïbes ont refusé l’autorisation d’accoster après avoir détecté à bord plusieurs cas du nouveau coronavirus.

À cet égard, Raab a réaffirmé que le Royaume-Uni s’employait activement avec les autorités cubaines à faire en sorte que tous les citoyens britanniques puissent rentrer chez eux rapidement et en toute sécurité.

« Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer leur retour dans le pays par des vols qui décolleront de l’aéroport international José Marti de La Havane dans les prochaines 48 heures« , a-t-il déclaré.

La compagnie propriétaire du navire de croisière a signalé qu’à 15 heures au Royaume-Uni le MS Braemar se trouvait à 5 milles nautiques de la capitale cubaine et qu’une fois que les avions transportant les passagers arriveront à Cuba il sera alors procédé à l’amarrage du navire.

Fred Olsen Cruise Line a ajouté que toutes les personnes aptes à voyager retourneront au Royaume-Uni à partir de mercredi après-midi, tandis que celles qui ne sont pas en mesure de le faire en raison de leur état de santé pourront recevoir des soins médicaux sur l’île des Caraïbes.

Selon la compagnie maritime, le navire, qui transporte un millier de personnes, compte 25 touristes, 27 membres d’équipage et un médecin en isolement, pour des symptômes ressemblant à la grippe, et cinq d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19, après des analyses faites à Curaçao mardi dernier.

La veille, en rendant compte de la décision de Cuba d’autoriser l’entrée du navire de croisière, le chancelier Bruno Rodriguez a fait observer que la décision répondait à une urgence sanitaire dans laquelle la vie des malades pourrait être en danger.