Cuba begins 2021 with more than 12,000 coronavirus infections

LA HAVANE, 2 Jan.  Cuba a dépassé les 12 000 infections après la détection de 193 personnes positives pour le virus SRAS-CoV-2 hier.

Ainsi, 2020 a fermé pour l’île avec 12056 puisque les premiers cas du nouveau coronavirus ont été détectés en mars. Sur le total des personnes identifiées au 31 décembre, 106 étaient autochtones et 87 importées, les deux avec des augmentations la semaine dernière, selon le Dr Francisco Durán lors de sa conférence de presse des studios de télévision.

En fait, sur les 2 192 infections enregistrées au cours des quinze derniers jours de décembre, 1 166 ont été importées, principalement de pays comme les États-Unis, le Mexique, la Russie, l’Inde et l’Espagne.

En ce sens, Durán a rappelé qu’en raison de ces augmentations, les mesures du 10 janvier prochain telles que l’exigence d’un RAP négatif avec 72 heures à l’avance pour les voyageurs arrivant sur le territoire national entraient en vigueur.

Cette provision a été annoncée la semaine précédente et correspond aux statistiques de décembre, mois avec le plus grand nombre d’infections (3 675) depuis que les premiers cas de cette pandémie ont été signalés à Cuba. Le nombre de personnes atteintes de COVID-19 représente aujourd’hui 0,81% du total des échantillons traités à la recherche du virus, soit 1 490 767.

Concernant les effets par territoires, Durán a souligné que les provinces ayant identifié le plus grand nombre de cas autochtones au dernier jour de 2020 étaient La Havane (32 cas), Santiago de Cuba (21), Villa Clara (11) et Guantánamo (11). En revanche, les registres des cas importés étaient dirigés par La Havane (24), Camagüey (8) et Holguín (6).

Durán a rappelé que La Havane continue de présenter la situation la plus complexe puisque le plus grand nombre de vols internationaux entre par son aéroport, l’un des aspects qui, avec la complexité épidémiologique, influence les taux d’incidence d’un territoire.

Cependant, la capitale, avec un record de 20 pour 100000 habitants, occupe la troisième place de cet indice, puisque les pires chiffres prenant en compte le nombre de cas autochtones par rapport à la population à risque correspondent à Mayabeque (23,4) et Artemisa (20,39) ).

Un autre aspect sur lequel le spécialiste a insisté est celui de la létalité, après les sept décès la semaine dernière, avec lesquels le nombre de décès par coronavirus est passé à 146. Concernant les nouvelles infections, également signalées dans le dernier rapport du Ministère de la Santé Publique (MINSAP), 184 sont cubains et neuf étrangers.

La bonne nouvelle était le nombre de patients sortis de l’hôpital: 220, «l’un des plus élevés que nous ayons eu jusqu’à présent», a déclaré Durán. Avec elle, 747 personnes se sont déjà remises de la maladie la semaine dernière et, depuis mars, 10 345 personnes.

Par rapport à cela, il y a 3 069 patients qui restent hospitalisés pour surveillance, 1 551 cas actifs confirmés et 24 en USI: 10 rapportés dans un état critique et 14 dans un état grave.

Traduite de Oncuba