HAVANA, 3 octobre (ACN) Le 19e Festival international du vin de l’Hôtel national de Cuba a commencé aujourd’hui avec la présence de représentants d’entreprises de 12 établissements vinicoles d’Europe et d’Amérique latine.

Lire la suite

LA HAVANE, 2 Oct. (PL) Un total de 1 139 étrangers de 47 pays ont confirmé leur participation à la prochaine édition de Marabana qui se tiendra ici le 18 novembre, selon Carlos Gattorno, directeur général du projet.

Lire la suite

LA HAVANE, le 1er Octobre. Dalia se lève très tôt chaque matin pour cuisiner plusieurs kilos de haschisch et plus de cinq livres de riz. Dans l’étroitesse de son appartement à Centro Habana, elle prépare deux pots de nourriture pour les vingt chats qui vivent avec elle et les presque quarante qui attendent dans la cour de récréation « La Maestranza » dans la Vieille Havane.
Lire la suite

LA HAVANE, 29 Sept. Les excursions dans la Vieille Havane sont toujours très populaires. Tous les jours, on peut voir le long du Malecon (front de mer) et de la Avenida del Puerto des dizaines d’autobus qui laissent descendre leurs flots de touristes désireux de découvrir l’ancienne cité coloniale.

Il y a quelques années, on a rénové les anciens entrepôts San José, face au port de La Havane, tout près de là où accostent aujourd’hui les énormes paquebots remplis de touristes en croisière. Au dix-neuvième siècle, c’était des bateaux à vapeur et des goélettes qui y accostaient.

Ils étaient remplis de marchandises diverses importées d’un peu partout dans le monde, surtout de la machinerie pour les centrales sucrières et du riz, une précieuse denrée pour l’alimentation des Cubains. Et ils repartaient avec tout ce qu’on cultivait et produisait pour l’exportation : café, sucre, coton, tabac et eau-de-vie, entre autres.

Un salon de l’artisanat permanent en La Havane

PHOTO JACQUES LANCTÔT

Eusebio Leal, celui qu’on appelle « l’Historiador de la Vieille Havane » et qui est le maître d’œuvre de tous ces travaux de restauration, a voulu créer ici un centre de convergence des arts, qui met en valeur l’artisanat sous toutes ses facettes et des artistes en arts visuels.

300 Kiosques

Dans la majorité des petites boutiques qui prennent place dans les rues étroites de la Vieille Havane, on trouve presque toujours les mêmes souvenirs, les mêmes t-shirts à l’effigie du Che, des casquettes vert olive avec le petit drapeau cubain, des dessins de la vieille ville, etc., bref le genre d’objets qu’on trouve également devant la tour Eiffel à Paris, mais avec une saveur locale.

Un salon de l’artisanat permanent en La Havane

PHOTO JACQUES LANCTÔT

Les entrepôts San José ont l’avantage de réunir sous un même toit tous les artisans qui étaient jusque-là dispersés un peu partout. Il y a ainsi plus de 300 kiosques, disposés un peu comme à la place Bonaventure lorsque le Salon des métiers d’art ouvre ses portes au public, un peu avant Noël. Et l’avantage de les avoir tous à proximité, c’est que vous pouvez comparer, évaluer, et surtout « barguiner », c’est-à-dire tenter d’avoir un meilleur prix pour l’objet de vos désirs.

La foire fait une large place aux artistes en arts visuels. Bien sûr, il y a les incontournables, comme les toiles montrant des scènes de rue, de vieilles autos, des façades typiques de la Vieille Havane, des paysages exotiques, mais il y a aussi des œuvres plus modernes et contemporaines, ainsi que des sculptures et des œuvres en céramique.

Moi, ce que je préfère, ce sont les chemises en lin très souple, les fameuses guayaberas et leurs quatre poches sur le devant. Il y en a de toutes les couleurs. Et elles se vendent moins cher que celles qu’on trouve dans les boutiques des hôtels. Voilà un cadeau original.
(www.journaldemontreal.com)

LA HAVANE, 28 sept. Cuba et les Etats-Unis vont établir une première coentreprise historique de biotechnologies à Cuba pour développer de nouveaux traitements contre le cancer, ont indiqué mercredi des sources officielles.

Lire la suite

LA HAVANE, 26 Sept. (AFP) Le président cubain Miguel Diaz-Canel a profité lundi de son déplacement à New York, à l’occasion de l’assemblée générale de l’ONU, pour rencontrer les dirigeants de plusieurs géants de l’internet comme Google, AirBnB et Twitter, a rapporté mardi la presse officielle cubaine.

Lire la suite

LA HAVANE, 25 Sept. (AFP) Une affiche à l’entrée de l’Église méthodiste de La Havane annonce la couleur: « Je suis pour le modèle original », sur un dessin représentant un homme, une femme et deux enfants, alors que Cuba envisage d’ouvrir le mariage aux homosexuels.

Lire la suite

LA HAVANE, 24 Sept. Le gouvernement cubain souhaite que les deux parties puissent entretenir un climat apaisé et d’excellentes relations malgré l’embargo imposé depuis 1962, a déclaré, le 23 septembre, le président Miguel Diaz-Canel.

Lire la suite

LA HAVANE, 23 septembre (Efe)  China town a La Havane, qui est devenu l’un des plus grands d’Amérique latine mais s’est très détérioré aujourd’hui, fera l’objet d’une réanimation intégrale dans le cadre du programme d’amélioration des 500 ans de la fondation cubaine. capital, qui sont atteints en 2019.

Lire la suite

LA HAVANE, 22 septembre  L’annonce de certaines mesures pour faire face à la vente de carburant sur le marché noir de l’île figurait parmi les plus pertinentes du dernier Conseil des ministres à Cuba, marqué par la présence d’un vaste répertoire de sujets, y compris l’informatisation et la cybersécurité, le secteur agroalimentaire, les relations entre entités privées et publiques, entre autres.

Lire la suite

LA HAVANE, 19 septembre Malgré la forte explosions subies par l’avion de Cubana de Aviacion accident à La Havane le 18 mai, l’Institut de l’aéronautique civile de Cuba a indiqué que les boîtes noires ont pas été endommagées, et donc son contenu il est précieux pratiquement intact, a rapporté la télévision cubaine aujourd’hui.

Lire la suite

LA HAVANE, le 18 septembre (PL) La 22ème édition du Meeting and Incentive Travel Market des Amériques (MITM Americas) s’est ouverte mardi à La Havane comme une opportunité supplémentaire pour le tourisme cubain, dans le secteur des voyages pour congrès, réunions et incentives.

Lire la suite

LA HAVANE, 17 sept. (AFP) Les relations entre Cuba et les Etats-Unis « sont en recul » depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, a déclaré dimanche le président cubain Miguel Diaz-Canel, dans un entretien à la chaîne Telesur.

Lire la suite

LA HABANA, 16 sept. Luego de luchar contra una larga y delicada enfermedad, en la mañana de hoy falleció en el Instituto de Medicina Tropical Pedro Kourí, de esta ciudad, la Gloria del Deporte Cubano Dimas Juantorena Danger.

Lire la suite

LA HAVANE, 11 sept. Le trailer de Yuli, le film qui raconte la vie du danseur cubain Carlos Acosta, est déjà publié. Cela deviendra la lettre du cinéaste espagnol Icíar Bollaín à la Concha de Oro du 66ème Festival de San Sebastian.

Lire la suite

LA HAVANE, sept.6 Initialement prévu pour novembre, l’Iberostar Grand Packard de La Havane fera ses débuts deux mois avant la date prévue, avec des opérations Lire la suite

Des micro-ondes sont-elles à l'origine des mystérieuses attaques contre des diplomates à Cuba?LA HAVANE, 3 sept. Ces derniers mois, à Cuba, 25 diplomates américains et les membres de leur famille ont été victimes de mystérieuses « attaques », provoquant des Lire la suite

LA HAVANE, 30 Août Le magazine Diplomat a publié les images satellites d’un prétendu radar ultramoderne situé près de la ville cubaine de Bejucal dans la province de Mayabeque, à 20 km au sud de La Havane.

Lire la suite

LA HAVANE, 30 Août Le Maroc et Cuba entament une ère « inédite » et « historique » dans leurs relations bilatérales, guidée par une volonté commune d’asseoir un véritable Lire la suite

LA HAVANE, 29 Août (AFP) Née dans les plantations de sucre et les cabanes des esclaves, la rumba cubaine est célébrée chaque année par les habitants de l’île comme un des fondements de leur identité et une revendication de Lire la suite

LA HAVANE, 27 Août Plusieurs dizaines de barmen américains ont préparé ensemble un immense Cuba Libre à La Havane. Un hommage à l’un des plus célèbres cocktails au monde en ouverture des championnats panaméricains Lire la suite

LA HAVANE, 26 Août L’embargo des Etats-Unis a fait perdre 4,321 milliards de dollars à Cuba, entre avril 2017 et mars 2018, a annoncé, vendredi 24 août, le ministère des affaires étrangères de l’île.

La Havane et Washington Lire la suite

LA HAVANE, 23 Août (AFP) Le chemin de fer cubain, principal moyen de transport terrestre sur l’île socialiste, pourra être exploité par des entreprises étrangères, selon un décret rendu public mercredi 22 août et qui s’inscrit dans le Lire la suite

LA HAVANE, 21 Août Si vous n’avez pas encore choisi votre destination pour les prochaines vacances, le Cuba est une destination qui promet le dépaysement tant cherché par les voyageurs. Ce pays renferme beaucoup de richesse tant sur le plan culturel, architectural mais aussi naturel. Lire la suite

LA HAVANE, 19 Août Connaissez-vous les trois spécialités de la cuisine cubaine ? Non ? Eh bien, voilà : il y a le porc au riz, le riz au porc et le porc tout court quand il n’y a plus de riz. Bon appétit !

S’il est une mauvaise blague qui a le don d’exaspérer Luis García Hernández, chef de cuisine pour le Groupe Gaviota, l’une des principales sociétés hôtelières d’État, c’est bien celle-là. « Mais des spécialités, il y en a beaucoup ! » dit-il. L’ennui, c’est que l’offre culinaire reflète encore bien peu la richesse de la gastronomie locale, produit du métissage des cuisines autochtone, africaine, espagnole et française.

Mais voilà qui devrait changer grâce à un programme de formation du personnel de cuisine cubain, parrainé par l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), à Montréal, de pair avec FORMATUR, l’entité du ministère du Tourisme de Cuba responsable des écoles de tourisme et d’hôtellerie.

En 2017, le chef Hernández faisait d’ailleurs partie d’une cohorte de 18 participants à ce programme. En mars dernier, une délégation de l’ITHQ se rendait dans l’Isla Grande pour poursuivre la formation de ces professionnels. Ce partenariat survient notamment au moment où le plan de développement touristique de la destination prévoit la construction de nombreux hôtels de grand luxe d’ici à 2030.

Photo: Carolyne ParentAil et oignon, les deux allieés de la cuisine cubaine

Le but de cette collaboration ? « Renforcer la présence de la cuisine cubaine dans les restaurants des hôtels et faire en sorte qu’elle devienne un attrait touristique au même titre que le soleil et la plage », explique Ramón Simón, sous-directeur pédagogique à l’école Ramal, rencontré à La Havane avec les heureux élus du programme.

« Présentement, dans les hôtels, il y a des dîners thématiques tous les soirs et l’un d’eux est consacré à la cuisine cubaine, mais ça devrait être l’inverse, non ? » renchérit José Noel Salazar Perdomo, chef à la Marina Hemingway.

Pour ce dernier, la formation permettra aux chefs d’acquérir des techniques de coupe et de cuisson, et d’apprendre à travailler le poisson, ce qui contribuera à « rénover notre cuisine ».

Des mijotés d’imagination

Cochinito rôti du jour de l’An, savouré à la mémoire de Fidel et du « triomphe de la Révolution » ; ropa vieja (effiloché de boeuf) aux légumes ; langouste et crevettes ; le tout accompagné de moros y cristianos (riz blanc et haricots noirs), de malanga (taro), de patate douce ou autres légumes racines à la façon des Taïnos, ou alors, de plantain, initialement apporté des îles Canaries…

Si la table cubaine compte effectivement plusieurs spécialités et traditions culinaires, celles-ci ont été mises à mal par les aléas de l’Histoire. Certaines d’entre elles ont été perdues ; d’autres retrouvées.

« Pendant le período especial [les années 1990, celles de la crise économique post-effondrement de l’URSS], on manquait de tout, dit le chef Hernández, mais pas d’idées. C’est à cette époque qu’on s’est mis à cuisiner au charbon de bois comme autrefois. »

Soit dit en passant, lorsque je remarque que les panneaux affichant des slogans révolutionnaires sont moins nombreux qu’avant, la guide Kenia Barriel Castello explique que plusieurs d’entre eux ont été utilisés pendant la fameuse « période spéciale » « pour faire toutes sortes de choses comme… des moules à pizza ».

Les difficultés d’approvisionnement compliquent aussi la vie du personnel de cuisine. Fin mai dernier, José A. Negrin Álvarez, directeur des ventes de l’hôtel Meliá Habana, me confiait que « présentement, à Cuba, on ne peut même pas trouver une orange ! »

« Notre approvisionnement se fait essentiellement par importations du Mexique, du Canada et de l’Argentine », dit-il.

On importe entre autres des produits laitiers, du boeuf, de la farine de qualité et du riz quand la production nationale ne suffit pas à la demande.

Pour Germán Montes Velasco, le chef de cuisine du restaurant San Cristóbal, la table de prestige du Gran Hotel Manzana Kempinski, premier 5 étoiles ayant ouvert ses portes à La Havane depuis la Révolution, l’approvisionnement est même parfois « un cauchemar ». « Il nous faut un plan A, un plan B et un plan C ! » dit-il.

Le chef exécutif du Kempinski, Iván Álvarez, acquiesce tout en relativisant la situation. Il raconte comment un cocktail pour 170 personnes aurait pu tourner à la catastrophe sans l’aide d’un maraîcher local. « Nous avions besoin de laitue pour des bouchées santé, et avec la pluie des dernières semaines, elle était difficile à trouver, raconte-t-il.

En plus, notre fournisseur ne nous proposait pas les siennes, les croyant trop petites pour nos standards. Au final, elles étaient parfaites, et on s’est même entendus sur la production future de fines herbes, de fleurs comestibles, de mizuna et autres verdures. Donc, le “cauchemar” s’est avéré une bonne chose. »

Du côté des privés

Photo: Carolyne ParentLe nouveau restaurant privé Cinco Sentidos, que recommande le chef exécutif du Gran Hotel Manzana Kempinski, Ivan Alvarez

Aux cafétérias pour Cubains, aux restaurants d’État tels le Café del Oriente, aux attrape-touristes « hemingway’s » comme La Bodeguita del Medio et aux paladares, ces restaurants de moins en moins authentiques parce que de moins en moins réellement chez l’habitant s’ajoute depuis peu une autre option de restauration : les tables de jeunes entrepreneurs, qui se démarquent par leur déco dans l’air du temps et leur carte à l’avenant.

 

Ces negocios particulares sont une conséquence directe de la réforme de 2010-2011, ce « perfectionnement du modèle économique cubain », selon l’euphémisme d’usage, qui a libéralisé quelque peu le commerce.

« Travailler comme chef dans un restaurant qui fonctionne bien peut rapporter l’équivalent de 1000 CUC [1295 $] par mois alors qu’un employé de l’État, un enseignant par exemple, en gagne officiellement 40 [52 $] », dit la guide Castello.

Ce sont dans des restaurants privés comme El Cocinero, qui loge dans l’ancienne fabrique d’huile alimentaire éponyme, chez Al Carbon, Iván Chefs Justo, El del Frente, Cinco Sentidos, de même que du côté des palaces hôteliers que s’opère pour l’instant le renouveau culinaire cubain. On y déguste tartares et tatakis de thon, ceviches variés, burger de crabe, épaule d’agneau, risotto aux palourdes, lapin confit et, au Kempinski, de la langouste au beurre de goyave sur une purée de malanga rôti.

La Havane est-elle pour autant devenue une destination pour foodies ? Force est de constater que la révolution culinaire n’en est qu’à ses balbutiements, mais Iván Álvarez est optimiste pour la suite des choses. « Le gouvernement s’organise, il a mis en place de nouveaux programmes d’hygiène et de nouvelles modalités d’importation offrant une plus grande variété d’ingrédients de meilleure qualité, et il a aussi créé des ponts avec une école canadienne [l’ITHQ] pour mieux former les nouvelles générations de chefs. Alors, oui, c’est en marche ! » croit-il.
(www.ledevoir.com)

LA HAVANE, 19 Août Tous les samedis après-midi, le Palenque, situé discrètement dans le quartier Vedado de La Havane, s’anime pendant quelques heures pour présenter « los sabados de la Rumba » (les samedis de la rumba). Il attire de nombreux touristes sans que ce soit cependant Lire la suite

LA HAVANE, 16 Août Les superstars américaines ont été aperçues à La Havane pour les besoins du prochain long métrage d’Hiro Murai, le réalisateur à qui l’on doit notamment le clip de « This Is America ».

Lire la suite

LA HAVANE, 15 août (Reuters) – Le gouvernement cubain a annoncé mardi qu’il fournissait un accès gratuit à plus de 5 millions d’utilisateurs de téléphonie mobile a Cuba, dans un Lire la suite

LA HAVANE, 14 Août (AFP) Les Cubains ont commencé lundi, jour anniversaire de la naissance de Fidel Castro, à débattre du projet de nouvelle Constitution qui reconnaît le Lire la suite

LA HAVANE, 12 Août La Quinta avenida (la 5e avenue) est la plus prestigieuse avenue de La Havane. Jadis appelée Avenida de Las Americas, elle n’a rien à voir avec sa sœur jumelle de Manhattan.

On n’y trouve aucun commerce au détail jusqu’au premier rond-point de la Copa. Lire la suite