Août et septembre entre les cyclones

LA HAVANE, 18 août. Le mois d’août enregistre une augmentation de la formation d’organismes cycloniques tropicaux dans le bassin atlantique tropical,qui comprend également le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes, en particulier au cours de la deuxième quinzaine qui, avec le premier septembre, composent le sommet de la saison.

En fait, le record des cyclones les plus nommés survenus en un mois est de huit et se partage entre septembre 2002 et août 2004.

Dans le cas particulier de Cuba, il constitue le troisième mois avec le plus grand danger de flagellation, dépassé seulement en octobre et septembre. La liste des ouragans qui ont touché le pays en août comprend, par exemple, le Charley de 2004, dont le centre a pénétré la côte sud de la province de La Havane à l’aube du 13 en catégorie trois sur l’échelle Saffir-Simpson. , avec des vents maximums soutenus de 180 kilomètres par heure et des rafales supérieures à 200 km / h.

Le Gustav, catégorie quatre, apparaît également, qui a traversé la partie ouest de l’île de la Jeunesse dans l’après-midi du 30, en 2008, puis est entré à Pinar del Río en un point sur la côte sud de la municipalité de Los Palacios, causant des dommages matériels considérables dans les deux territoires.

La station météo Paso Real de San Diego a signalé une impressionnante rafale de pointe de 340 kilomètres par heure, la vitesse la plus élevée mesurée dans le pays.

Et bien qu’ils n’aient pas traversé le sol cubain, il convient de citer les cas du célèbre Andrew, en août 1992, qui a dévasté des zones du sud de la Floride, et de Katrina en 2005, qui a provoqué un désastre de grande ampleur dans la ville américaine de La Nouvelle Orléans.

La principale zone de formation des cyclones du huitième mois du calendrier se situe dans les eaux de l’Atlantique tropical, entre les côtes de l’Afrique et l’arc des Petites Antilles.

En général, ils ont tendance à se déplacer de manière persistante vers l’ouest et l’ouest-nord-ouest, de sorte que certains parviennent à pénétrer dans l’est de la mer des Caraïbes et ensuite à traverser les eaux au sud de Cuba, en direction de la péninsule du Yucatan, et d’autres le font à proximité. ou sur la côte nord de Porto Rico et de la République dominicaine, en route vers les Bahamas.

Il est intéressant de mentionner que, comme l’avaient prédit les prévisions saisonnières, la saison cyclonique actuelle montre un comportement très actif, avec un total de 11 systèmes tropicaux nommés se formant jusqu’à hier lundi (ils acquièrent des noms une fois la phase de tempête tropicale atteinte), de dont deux ont atteint la catégorie des ouragans.