Une vigneron à La Havane utilise des préservatifs pour faire du vin

Une vigneron à La Havane utilise des préservatifs pour faire du vinLA HAVANE, 6 abril Une vigneron à La Havane utilise des préservatifs pour faire du vin à moindre coup en utilisant seulement des bonbonnes en verre et des préservatifs pouraider à la fermentation.

Orestes Estevez produit son vin artisanal dans de grosses bombonnes en verre et à la place du bouchon, c’est un préservatif qui vient fermer la bombonne. Mais pourquoi un préservatif ? Parce que ce petit bout de latex devient un très bon indicateur de fermentation.

Le vigneron havanais, fier de sa technique infaillible, explique le processus : « Lorsque vous mettez le préservatif sur la bouteille, vous faites un petit trou dans la pointe, et cela commence à gonfler (le préservatif) – tout comme un homme, il reste en place.

Et quand la fermentation s’arrête, il se dégonfle, et il ne se lèvera plus pour rien ». Grâce à cette production hors du commun, Orestes Estevez a rendu son vin célèbre dans le quartier où il le vend à seulement 25 pesos la bouteille, soit 1 dollar.

Sans prétention aucune, ce vigneron malin a réussi à transformer sa famille en petite entreprise florissante et envisage même d’élargir son activité tellement la demande est grandissante.
http://www.gentside.com/preservatifs/quand-un-vigneron-utilise-des-preservatifs-pour-la-fermentation-de-son-vin_art79470.html