Uhuru Kenyatta à Cuba pour renforcer l’axe Nairobi – La Havane

Uhuru Kenyatta à Cuba pour renforcer l'axe Nairobi - La HavaneLA HAVANE, 16 mars Uhuru Kenyatta, le chef de l’Etat kényan, effectue depuis jeudi une visite officielle de trois jours à Cuba. Une sortie à multiples visées qui permettra de tirer partie des réalisations cubaines.

Le Kenya et Cuba se sont montrés désireux de renforcer leurs liens historiques. Ce vendredi, à La Havane, la capitale cubaine, le chef de l’Etat kényan Uhuru Kenyatta procédera d’ailleurs à l’inauguration officielle de la nouvelle ambassade kényane, bâtie en 2016.

Bien avant, il s’était rendu jeudi au parc de La Havane où il a dévoilé une statue de son défunt père Jomo Kenyatta, président fondateur du Kenya, qui trône au milieu d’autres pères des indépendances africaines.

Depuis des décennies, Cuba s’est positionné comme un partenaire incontournable des révolutions en Afrique avec notamment un soutien politique et militaire aux mouvements d’obédience marxiste dans les colonies portugaises luttant pour leur indépendance. La Havane a également été d’un grand apport en termes de formation aux Etats africains récemment indépendants.

A présent, le Kenya espère tirer profit d’autres secteurs dans lesquels Cuba excelle. C’est notamment le cas de la santé, le pays ayant le meilleur système de santé publique dans le monde, avec un excellent rapport médecin – patient. Le secteur pharmaceutique cubain intéresse également Nairobi, en particulier dans le domaine des vaccins pour les humains et les animaux..

L’agriculture, le tourisme, le sport et l’économie bleue sont d’autres angles sur lesquels espèrent collaborer le Kenya et Cuba. “Je tiens à remercier le peuple cubain pour sa solidarité constante avec les pays africains.

L’Afrique va continuer de garder de bonnes relations avec Cuba et de développer des liens favorables à la prospérité de nos peuples et de nos nations”, a déclaré le président kényan Uhuru Kenyatta à l’issue d’un tête-à-tête avec son homologue kényan Raul Castro.

Ce dernier a quant à lui remercié le gouvernement kényan pour son soutien et ses dons l’an dernier après le passage de l’ouragan Irma sur la côte nord de Cuba, qui avait engendré plus de 13 milliards de dollars de pertes économiques.

Uhuru Kenyatta effectué à Cuba sa première visite officielle hors d’Afrique depuis son investiture à la tête du pays fin novembre.

http://fr.africanews.com