Des pigeons voyageurs transmettent les données électoralesLA HAVANE,28 Nov.  Bolivarinfos/CCN. Des dizaines de collèges électoraux de Guantánamo ont utilisé ce dimanche 400 pigeons voyageurs ainsi que des technologies modernes, pour garantir le flux de communications aux élections générales.

Cette province de l’île est montagneuse à 75%. L’utilisation de cette sorte d’oiseaux est nécessaire pour assurer les communications, surtout dans les endroits inextricables, a expliqué Alaín Alí Olivares Quiala, président de la filiale de Guantánamo de la Fédération de Colombophilie de Cuba (FCC).

Ceci s’ajoute à d’autres façons d’envoyer les données comme les installations de radio, de télévision, de téléphonie fixe et de portables, l’utilisation de vélos et de matériel de traction, a indiqué Tomás Sourt Martínez, président de la Commission Electorale Provinciale.

Chaque collège électoral possède 5 oiseaux qui sont envoyés 2 jours auparavant et leur efficacité a été prouvée dans d’autres situations, a indiqué Olivares Quiala.

On remet aux oiseaux un rapport chiffré placé dans une capsule fixée aux bagues d’identification qu’ils ont sur les pattes et on les lâche.

Lorsqu’ils sont arrivés à destination, les soigneurs envoient les informations reçues à la commission électorale correspondante.