L’UE soutient Cuba malgré les mesures américaines

L'UE soutient Cuba malgré les mesures américaines LA HAVANE, 4 Jan. La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a déclaré mercredi que le bloc régional se tenait aux côtés de Cuba pour son processus de réformes, malgré les récentes mesures américaines visant à isoler l’île.

Lors d’une conférence à l’université San Geronimo de La Havane, Mme Mogherini, qui se trouve à Cuba pour une visite officielle de deux jours, a assuré que l’Union européenne (UE) allait renforcer ses relations avec Cuba.

« Les Européens veulent vous montrer que nous sommes plus proches que jamais, que nous n’abandonnerons pas Cuba. Face à ceux qui construisent des murs et ferment des portes, nous voulons construire des ponts et ouvrir des portes par la coopération et le dialogue », a-t-elle affirmé.

« Il n’est pas temps pour les démonstrations de force qui ne mènent nulle part et qui sont en réalité une preuve de faiblesse… la meilleure façon d’accompagner la transformation de Cuba c’est l’engagement et le dialogue », a-t-elle ajouté.

L’année dernière, le président américain Donald Trump a décidé de revenir sur le processus historique d’ouverture et de normalisation des relations avec Cuba, initié par son prédécesseur Barack Obama, imposant à l’île des restrictions en termes de commerce et de voyages.

Suite à l’entrée en vigueur d’un accord cadre sur le dialogue politique et la coopération dans plusieurs domaines en novembre dernier, de nouvelles opportunités émergent pour l’UE et Cuba.

Mme Mogherini est à Cuba pour explorer les opportunités de cette nouvelle coopération. Il s’agit de la première visite de la représentante européenne à Cuba depuis la signature de cet accord, qui doit encore être approuvé par les Parlements des 28 Etats membres de l’UE avant d’être pleinement mis en oeuvre.

« Nous n’avons pas peur du changement, nous n’avons pas peur de voir Cuba être fort, coopérer et s’ouvrir sur le monde », a souligné Mme Mogherini.

Celle-ci doit s’entretenir jeudi avec le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, pour discuter des détails de la prochaine célébration du premier conseil conjoint entre les deux parties.

La diplomate a également visité les centres culturels fondés par l’UE à La Havane.
Depuis 2008, Cuba a signé des accords de coopération avec 19 des 28 Etats membres de l’UE, afin d’établir un nouveau cadre pour les relations avec les pays du bloc régional.
Xinhua