La diaspora pourra participer au débat sur la Constitution

La diaspora pourra participer au débat sur la ConstitutionLA HAVANE, 3 août (Reuters) – Les autorités de La Havane ont annoncé vendredi que les Cubains de la diaspora pourraient prendre part au débat public prévu sur les projets de modification de la Constitution de 1976, une première pour le pays communiste qui, depuis longtemps, excluait les émigrés de toute consultation politique.

Un projet de modification de la Constitution a été adopté en juillet par l’Assemblée nationale et il sera au coeur de débats publics sur 35.000 lieux de travail et dans d’autres réunions à Cuba d’ici novembre, avant qu’une version définitive soit soumise à référendum.

La version amendée maintient le système de parti unique mais prévoit une importante refonte de l’activité gouvernementale. Elle ouvre en outre la voie à la reconnaissance des petites entreprises privées ainsi que des droits de la communauté LGBT.

Le gouvernement a annoncé qu’il allait mettre en ligne les projets de changements, ainsi qu’un formulaire que les Cubains de la diaspora pourront remplir en y joignant leurs avis et leurs propositions.

« Cela prouve les efforts continus entrepris par le gouvernement pour renforcer les liens entre la Révolution et les Cubains de l’étranger », a déclaré le gouvernement dans un communiqué. Il ne précise pas si les Cubains de la diaspora pourront participer au référendum. On estime que deux millions de Cubains, dont ceux nés en dehors du pays, vivent à l’étranger, pour une population de 11 millions d’habitants sur l’île.

Environ 600.000 Cubains de la diaspora se sont rendus sur l’île  l’an dernier, selon les chiffres du gouvernement. La majeure partie d’entre eux venaient des Etats-Unis.