La Havane octroie un visa à un diplomate américain de haut rang

La Havane octroie un visa à un diplomate américain de haut rangLA HAVANE, 7 Feb. (Reuters) – Les autorités cubaines ont délivré un visa à un diplomate américain de haut rang afin qu’il dirige l’ambassade des Etats-Unis à La Havane, indique un responsable américain, mercredi.

Cette initiative est le signe d’une volonté des deux pays de conserver ouvertes leurs lignes de communication bien que les relations entre Washington et La Havane se soient sérieusement détériorées depuis l’élection de Donald Trump.

Le diplomate Philip Goldberg va prendre des fonctions de chargé d’affaires dans les prochains jours, précise ce responsable américain. Il dirigera la mission que l’administration Trump a amputé d’une grande partie de ses effectifs il y a quatre mois dans le cadre d’une controverse liée à une mystérieuse maladie qui avait affecté le personnel diplomatique américain.

Philip Goldberg, qui est l’un des diplomates américains les plus expérimentés, devrait occuper ses fonctions pendant une période de six mois mais la durée de son affectation n’a pas été définitivement fixée.

Le fait que Washington choisisse un diplomate de haut rang et que La Havane accepte sa venue témoignent d’une volonté des deux pays de maintenir les liens rétablis sous la présidence de Barack Obama.