Décès de l’une des survivantes du crash aérien à La Havane

LA HAVANE, 22 mai L’une des trois survivantes du crash aérien, survenu vendredi à La Havane, est décédée lundi à l’hôpital des suites de ses blessures, a annoncé le ministère cubain de la Santé, portant à 111 morts le bilan de la catastrophe aérienne.

La jeune femme, âgée de 23 ans, «se trouvait dans un état extrêmement critique qu’il n’a pas été possible d’inverser» en dépit des efforts des médecins, a indiqué le ministère cubain de la Santé dans un communiqué lu à la télévision nationale cubaine.

«Les deux autres femmes à avoir survécu à la catastrophe se trouvent dans un état critique à cause de graves brûlures et d’autres traumatismes», fait savoir e directeur de l’hôpital où elles sont soignées. C’est dire qu’il s’agit de la catastrophe aérienne la plus meurtrière à Cuba depuis près de 30 ans.

L’appareil, loué par la compagnie aérienne cubaine Cubana de Aviacion au mexicain Global Air, également connu sous le nom de Aerolineas Damojh, devait assurer la liaison entre La Havane et Holguin.

Des experts de Boeing, de la compagnie Global Air et de la direction générale de l’aéronautique civile mexicaine sont à Cuba pour aider les autorités à faire la lumière sur l’accident, le plus grave jamais survenu sur l’île depuis 1989.