Cubana de Aviación suspend la vente de billets nationaux jusqu’à nouvel ordre

LA HAVANE, le 29 mars Cubana de Aviación a suspendu la vente de billets pour les vols intérieurs jusqu’à nouvel ordre. Dans les bureaux il y a un panneau qui informe la population de la décision, bien que cela n’explique pas pourquoi.

Dans la liste jointe au bureau de La Havane, au moins jusqu’en mai, il n’y aura pas de changements. À Guantánamo jusqu’au 31 décembre.

« Littéralement il n’y a pas d’avions et ceux qui sont dans de très mauvaises conditions, nous l’avons communiqué à ceux qui viennent ici. La mesure qui est prise est de transférer dans un bus aux passagers qui ont déjà obtenu les tickets » un agent de sécurité de l’agence à La Havane qui a préféré l’anonymat.

Le plus drôle est que sur le site de Cubana, les billets sont disponibles en devises étrangères. Un vol de La Havane à Santiago de Cuba, aller-retour, dépasse les 270 $ dans toutes les options possibles.

Dans l’aérogare 1 de l’aéroport José Martí, d’où partent les vols nationaux, l’équipe de Martí Noticias a constaté que les informations reçues dans le bureau étaient contradictoires. Les guaguas fourniront le service des vols de moindre capacité et fréquence, mais certains vols qui ont déjà été vendus resteront également hors service. Qui toucherait l’avion et à qui les bus, est aléatoire.

La crise des transports sur l’île s’aggrave. Les médias officiels tentent de calmer la population en informant sur les «nouvelles mesures»: les bus express, les taxis, les accords avec d’autres pays pour l’acquisition de bus … Mais les gens le trouvent de plus en plus compliqué.