ETECSA offrira en 2018 le service Internet sur les téléphones cellulaires LA HAVANE, 30 décembre (Agencias) ETECSA, offrira le service Internet dans les téléphones mobiles à partir de 2018, une ancienne revendication des Cubains, qui jusqu’à cette année ne pouvaient pas se connecter à partir de leurs maisons, selon les médias officiels de l’île cité par EFE .

La présidente d’ETECSA, Mayra Arevich, a insisté sur « l’impact favorable » de la nouveauté « sur la vie des Cubains », bien qu’elle n’ait pas fourni de détails sur le nouveau service, inclus parmi les « défis » de l’entreprise pour l’année à venir .

Le monopole d’État parle généralement de «nouvelles» en référence aux services qui sont offerts dans la plupart des pays du monde depuis des années: comme la possibilité de se connecter à Internet depuis chez soi ou grâce à un contrat de téléphonie mobile.

L’accès à Internet est l’un des sujets en suspens pour Cuba, l’un des pays les plus déconnectés du monde.

Dans le cadre de la stratégie visant à apporter le réseau de réseaux aux Cubains, le monopole d’État a ouvert plusieurs hotspots Wi-Fi publics depuis juillet 2015, qui totalisent maintenant plus de 500 à Cuba et a récemment commencé à commercialiser des paquets Nauta Hogar dans les foyers. service qui était seulement autorisé à un petit secteur professionnel.

En novembre dernier, les autorités d’ETECSA ont enregistré 672 plaintes à travers le pays concernant des escroqueries dans les zones WiFi et surtout le vol du solde des comptes Nauta.

En outre, le monopole d’État a reconnu que lorsqu’il a commencé ces points WiFi en 2015, il ne disposait pas d’un certificat de sécurité valide pour offrir l’internet public.

En ce qui concerne le service Internet à domicile, M. Arevich a déclaré dans une interview à la chaîne YouTube officielle de Cubahoy que « plus de 11 000 clients ont embauché le Nauta Hogar qui a été lancé à La Havane en mars et étendu progressivement au reste du pays ».

En 2017, selon les données officielles, ETECSA a activé 600 000 nouvelles lignes mobiles dans le pays, pour un total de 4,5 millions.

Cuba a enregistré plus de 4,5 millions d’utilisateurs d’Internet en 2016, soit 403 connectés pour 1 000 habitants de la nation des Caraïbes, où vivent quelque 11,1 millions de personnes, selon les autorités.

Sur l’île une heure de connexion dans les 505 points de WiFi public coûte un dollar et les quatre paquets de 30 heures de Nauta Hogar ont des prix variant entre 15 et 70 CUC (équivalent au dollar), un service coûteux pour le Cubain qui reçoit un salaire moyen d’environ 29 $ par mois.

La compagnie d’Etat dit que sa volonté « est d’amener le processus d’informatisation de la société au plus grand nombre possible de personnes », mais les prix, la faible vitesse et qualité du service, et la pratique de limiter l’accès aux sites critiques du Le gouvernement, comme DIARIO DE CUBA, remet en question cette affirmation. Au contraire, ils soulignent une tentative de contourner la critique internationale constante sans perdre le contrôle sur l’information que les Cubains reçoivent.